10 outils indispensables pour réussir son community management

Quels sont les 10 outils pour réussir en freelance en tant que community management?
Le Community Management, qu’est-ce que c’est ? En français, c’est de la gestion de communauté et plus précisément via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter and co) et tous les autres espaces communautaires sur internet.

Partage cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Le Community Management, qu’est-ce que c’est ? En français, c’est de la gestion de communauté et plus précisément via les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Linkedin, Twitter and co) et tous les autres espaces communautaires sur internet. Le Community Management est de la gestion d’e-réputation, de la présence de sa marque sur le web. Cela inclut de l’information, de la promotion, de la prospection, de la modération et de la discussion. Mais n’est pas Community Manager qui veut ! L’ARCHE vous donne 10 outils pour améliorer votre CM (comme on dit entre marketeux pour Community Management). 

Vous avez un compte Instagram avec plus de 100 abonnés et quand vous postez sur Facebook, il y a parfois des gens qui vous demandent en ami. BRAVO, vous êtes un Community Manager ! Non, c’est une blague… Il en faut un tout petit plus pour réussir un vrai community management, comme de vrais outils.

Voici les 10 outils qui pourraient bien vous aider à parfaire votre community management : 

  1. Votre connaissance de la marque

Que la marque soit une personne ou une entreprise, pour parler d’elle, il faut (presque) tout savoir d’elle. Il va falloir définir un ton éditorial qui lui correspond et qui peut accompagner son message avec honnêteté. Il faut également connaître le public visé pour savoir comment lui parler, quel type de communication adopter (amusante, sérieuse, institutionnelle, didactique…). 

Dans l’idéal, il faudrait également définir une charte graphique pour partager des visuels (photos ou créations graphiques) qui se “ressemblent” pour une cohérence et une belle unité dans la communication visuelle. 

  1. Votre connaissance du community management

Pas besoin d’avoir 20 ans d’expérience (d’autant que Facebook n’est né qu’il y a 16 ans). Mais il est nécessaire de bien connaître le fonctionnement de chaque réseau pour les maîtriser. Les algorithmes (calculs savants qui permettent aux réseaux sociaux de classer les publications que voit chaque utilisateur dans l’ordre qui a le plus de chance de lui plaire) change sans arrêt et doivent être suivis. 

Pour maîtriser le community management, il existe 3 choses à faire (dans l’ordre que vous voulez) : 

  • Suivre une formation certifiée avec un community manager expérimenté
  • Suivre l’actualité du Community Management sur des sites de qualité tels que https://www.blogdumoderateur.com/ ou le https://www.journalducm.com/
  • Faire sa propre expérience tout seul, faire des essais, analyser le statistiques…
  1. Une stratégie digitale

Difficile de vous lancer dans le grand bain des réseaux sociaux les yeux fermés. L’idéal, pour éviter de perdre du temps à créer des posts qui ne correspondent pas à votre public visé et qui ne seront que très peu vus ou partagés, c’est de travailler une stratégie digitale en amont. 

Ce document (car oui, il vaut mieux tout mettre par écrit pour y voir plus clair) est un plan d’action sur tous les supports digitaux, c’est-à-dire internet (site, webmarketing, réseaux sociaux…) et mobiles pour arriver à des objectifs globaux sur la marque / l’entreprise. Cette stratégie digitale, qui s’inscrit dans le plan de communication globale d’une entreprise, doit répondre à diverses questions : 

  • Quels réseaux sont faits pour moi // existants // à développer ?
  • Quels sont les contenus que je souhaite proposer
  • A qui je souhaite parler ?
  • Comment je souhaite parler
  • Quoi, Quand, Ou ? Le planning de contenus / Calendrier Social Media
  1. Un planning de posts // calendrier éditorial

Le planning de post ou calendrier de contenu des médias sociaux est tout simplement l’outil le plus utile de votre boîte à outils marketing pour les réseaux sociaux.

C’est un outil qui vous permet planifier et programmer tous vos contenus sociaux à l’avance.

À l’instar des autres calendriers de contenu, vous choisissez ce que vous voulez publier et quand – mais en tenant compte des spécificités des plateformes sociales. Et plus aucun risque de manquer un événement commercial, un “marronnier” ou juste de poster ce que vous aviez prévu en fonction de votre actualité. 

Vous trouverez sur le net de nombreux exemples de calendriers de contenu des médias sociaux, comme sur cet article d’Hootsuite. 

  1. Un(e) bon(ne) graphiste // photographe

Crédits photos : https://camillebrignol.fr/

Si les tendances de “ce qui marche trop bien” et “ce qui marche trop pas” changent tous les jours et que chacun semble avoir son avis sur la sujet, une constante reste : tous réseaux confondus,la photo est le média qui génère le plus d’engagement de la part des communautés !

Et comme n’est pas Richard Avedon qui veut, il vaut mieux s’entourer d’une bonne équipe : un(e) photographe professionnel(le) pour créer de beaux clichés et un(e) excellent(e) graphiste pour les retravailler. 

Sans un beau travail de vos visuels, vous risquez de dégrader votre message en communiquant une image d’amateurisme. 

  1. Ou un logiciel de graphisme // de création de design “pour les moins bons”

Si vraiment vous n’avez pas les moyens de travailler avec un graphiste, il existe des outils en ligne qui permettent à certains de créer de jolis visuels. Il faut cependant avoir une petite base de graphisme, sans quoi l’on risque d’y passer des heures. 

En la matière, les deux outils plébiscités pour débuter en community management sont Crello et Canva. Petite préférence pour Canva qui offre beaucoup plus de possibilités en version gratuite. Mais attention, dès que vous voudrez aller plus loin, comme bien souvent, il faudra mettre la main à la poche et vous offrir un abonnement.   

  1. Un outil de planification des posts

Parce qu’il n’est pas toujours facile d’être derrière son ordinateur au bon moment, il existe sur le web de nombreux outils en ligne pour vous aider à planifier vos posts à l’avance. 

Chaque réseau (sauf linkedin) a son propre outil de programmation. 

  • Pour Facebook c’est le Creator Studio ou  l’onglet “outils de publication” au sein de votre page professionnelle.
  • Pour Instagram, vous avez Later.
  • Et pour Twitter, vous avec Tweetdeck

Mais si vous gérez plusieurs comptes et plusieurs réseaux sociaux, la solution la plus simple est d’utiliser un outil de planification tels que Hootsuite ou Buffer, qui permettent tous deux de gérer 3 réseaux maximum en version gratuite. Pour aller plus loin, encore une fois, il faudra choisir son abonnement. 

Et si vous êtes plusieurs à travailler sur les réseaux, le meilleur outil s’appelle AgoraPulse, un tableau en ligne de gestion des posts, collaboratif. 

  1. Un outil d’analytics
outils community management

Afin de connaître la portée de ses posts et augmenter son efficacité, il est indispensable de bien analyser les statistiques de chacun de ses réseaux sociaux. 

Tous les réseaux sociaux disposent d’un onglet statistiques, plus ou moins complet, comme expliqué ICI. Si vous trouvez trop fastidieux de tout analyser un par un, vous pouvez optez pour un outil global comme celui de Hoostuite, qui va analyser tous vos réseaux en même temps. L’un de ses principaux concurrents reste le trés efficace SproutSocial.

  1. Un outil pour trouver les bons hashtags

Pour ceux qui n’auraient vraiment rien suivi, les hashtags sont des mots ou phrases précédés d’une dièse (#). Chaque publication que vous créez doit être accompagné de quelques hashtags. Ils permettent de catégoriser et trouver du contenu sur les réseaux sociaux en rapport avec un sujet particulier ou une tendance. Ils permettent donc de mieux vous référencer

Vous pouvez trés bien utilisez Instagram Search (le moteur de recherche d’Instagram) pour :

  • Identifier vos concurrents et les hashtags qu’ils utilisent (l’idée est de trouver vos concurrents en recherchant les hashtags qu’ils utilisent et ensuite de suivre leurs abonnés).
  • Repérer dans le même temps des influenceurs (même démarche).
  • Quels hashtags utiliser pour vos propres publications (les “emprunter” aux concurrents).

Mais vous pouvez également affiner votre recherche de hashtags via des outils en ligne trés efficace quand ils sont combinés : 

  1. Un outil de création des vidéos

Parce-que 80% des gens retiennent ce qu’ils ont vu, contre 10% ce qu’ils ont entendu et 20% ce qu’ils ont lu, créer de la “social video” n’est même plus une question à se poser. La vidéo est tout simplement plus performante que les autres formes de médias !

Afin de créer de belles vidéos, le mieux est (toujours) de s’entourer d’une équipe de professionnels. Mais si vous préférez mettre la main à la pâte, plusieurs outils peuvent vous aider : 

  • Animoto (payant mais pas très cher) : pour animer des visuels ou retravailler des vidéos.
  • Promo.com : choisissez un des 2500 templates vidéos pour créer la vôtre. 
  • PlayPlay : un peu cher mais trés simple d’utilisation et français… 

En plus de ces outils pour améliorer vottre community management, vous avez envie de travailler de manière professionnelle le CM de votre entreprise ? Vous avez besoin d’aide pour communiquer sur les réseaux sociaux ?  Vous avez besoin d’un community manager à votre écoute et d’une équipe de graphistes ? 

Nous avons ça dans nos équipes de freelances !

— 

L’ARCHE est là pour vous conseiller dans la réalisation de votre projet et le mener à bien à vos côtés !

Et suivez-nous tous les jours, pour plus de conseils sur : 

Facebook https://www.facebook.com/larche.team/

Instagram https://www.instagram.com/larche.team/?hl=fr

Linkedin https://www.linkedin.com/company/larche.team

Notre blog : http://blog.larche.team/

Recevoir les prochains articles

et pleins d'autres infos pour ta vie de freelance

Découvrir plus d'articles

Préparer sa retraite en tant que freelance auto-entrepreneur, comment notre plateforme de freelance accompagne-t-il nos membres?
Le Freelance en Pratique

Retraite des freelances et micro-entrepreneurs : on s’en occupe quand ?

Quel que soit son âge, il est important d’au moins s’intéresser à cette drôle de chimère qu’est la retraite des micro-entrepreneurs.ses. La première question que l’on a forcément envie de se poser c’est : les auto-entrepreneurs.ses ont-ils droit à une retraite ?

Article de blog et travailler en freelance, comment gérer le droit d'auteur pour freelance.
Le Freelance en Pratique

Qu’est-ce que le droit d’auteur pour les freelances ?

Tu es un freelance et tu “crées” une oeuvre technique, textuelle, graphique pour tes clients ? Alors il va te falloir en apprendre un peu plus sur ton “droit d’auteur”, afin de le protéger, de savoir comment le facturer et de ne pas te faire flouer.

Prêt à devenir un Neo Freelance ?

découvre le programme complet dans l'académie de l'arche

Selfi souriant de Soane et Soana. Qui sont-ils? Les deux fondateurs de la formation pour devenir freelance.